Fashion week chez les Kolinosté

A Paris, la Fashion Week (prononcez « facheunouik ») a pour effet notoire de modifier la faune locale. Enfin, surtout celle de la rue du faubourg Saint-Honoré, où le nombre de girafes au mètre carré atteint subitement des sommets (entre 1,80 m et 1,90 m, plus 12 centimètres de Louboutin, merci). Les autochtones, modestes gazelles, s’écartent sur … Lire la suite

Doudou contre G.I. !

Quelle est la ressemblance — comme on dit dans les blagues Carambar — entre un G.I. et un Kolinosté ? Je distingue des sourires embarrassés… « ça y est, chez Kolinosté, à force de faire des doudous à longueur de journée, ils ont vraiment perdu la boule, ils cherchent à nous faire associer mentalement de petits … Lire la suite

Singe contemplant des renoncules

doudou singe Kolinosté, made in France

Faites l’expérience : quand on place un Kolinosté en présence de fleurs véritables, il tombe en pâmoison. Par « fleurs véritables », j’entends celles qui poussent vraiment, avec tiges, feuilles, pétales, pistils, étamines et tout le tintouin. Celles des champs, des jardins et des fleuristes. Et hop, un doudou pâmé. Pour preuve : le singe ci-dessus, en … Lire la suite

Dans le sens du poil

Les interactions sociales du coffre à jouets sont presque aussi mystérieuses que celles du monde sauvage, c’est moi qui vous le dit. Lequel d’entre nous n’est pas tombé dans un abyme de perplexité, posant les yeux pour la première fois sur une photo de crocodile, gueule béante, se faisant récurer les quenottes par de petits … Lire la suite

Bonne année du Kolinosté

2012, année du Dragon ? Chez Kolinosté, ça m’étonnerait. Après recensement, nous avons en magasin : des doudous ours, panda, loutre, écureuil, chouette, raton-laveur, souris, grenouille, renard, singe, koala, et tout plein de chats et de lapins. Mais de doudou dragon, que couic. Par manque d’inspiration ? Eh non : par application du principe démocratique. … Lire la suite