Poo-poo-pi-doo et Orangino

doudous chate et super-chat Kolinosté, faits main, made in Paris

On dirait que ce serait presque l’été, et que le ciel ne menacerait pas de nous tomber sur la tête tous les quarts d’heure. On dirait que ce serait à nouveau la saison des promenades et des pique-niques, des hirondelles et des coups de soleil. Et on laisserait les Kolinosté se choisir des tenues ad hoc. Ce super-chat, par exemple, s’est jeté sur le Betsy orange fluo dont je vous ai déjà parlé précédemment. En novembre, il n’aurait jamais osé… mais là, soyons fous, on l’a laissé faire. Tant pis si son petit costume est décidé une fois pour toutes, ajusté à son petit corps aussi étroitement la fameuse robe rose emperlouzée de Marilyn dans laquelle elle souhaita son anniversaire à monsieur le président. Comment ça, miss Monroe n’est pas le premier truc qui vient à l’esprit quand on vous dit « Kolinosté » ? Ah bon.

En tout cas, s’il y en a bien une qui a vu six fois Les Hommes préfèrent les blondes et huit Certains l’aiment chaud, c’est bien la chattounette en Mitsi gris à gauche. Ce sourire enjôleur, ces cils qui papillonnent, ces grands yeux étonnés, ça ne vous rappelle rien ? Le super-chat ne la lâche plus d’une semelle depuis qu’elle a lui chantonné poo-poo-pi-doo au creux de l’oreille.

Publicités

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :