Le pire n’est jamais certain

doudou bobo-chat Kolinosté, fait main à Paris

La vie de doudou n’est pas de tout repos. Là-dessus, je crois que personne ne se fait d’illusion : le job consiste avant tout à se faire trimballer, mâchouiller, balancer sous les meubles, oublier dans les magasins, vomir dessus, passer au lave-linge… et hop, on recommence le cycle infernal. Dans la bonne humeur, siouplaît. Le doudou n’a … Lire la suite

En 2015, chat va bien, et vous ?

Les semaines passaient, passaient, et toujours aucun signe de vie des Kolinosté. L’espèce s’était-elle éteinte aussi subitement qu’elle était apparue ? Les naturalistes débattaient, la presse fashion s’angoissait, le WWF téléphonait tous les deux jours. Eh bien non ! Ce long silence depuis octobre, c’était juste qu’on était trop occupés. A produire une petite collection … Lire la suite

L’exclu absolue de Numéro Deux

chatte Kolinosté Miranda

Cet été, Numéro Deux a eu huit ans. Bientôt, les poupées et les doudous ne l’intéresseront plus du tout, elle ne s’habillera plus qu’en noir, elle voudra porter un sac sur l’avant-bras et (comme Numéro Un) elle dira « ouèche » à chaque phrase. Mais « jusqu’ici, tout va bien », comme on dit (attention, grosse métaphore de l’enfance … Lire la suite

Mon fennec en Poppy & Daisy : plus raccord, tu meurs

doudou Kolinosté fennec fait main, made in Paris

Je me rends bien compte que je vous ai suffisamment bassinés avec mes problèmes de plants de tomates cerises. D’ailleurs je n’ose même plus m’approcher de la fenêtre de ma cuisine. Les monstroplantes font deux mètres de haut, leurs tiges ploient sous le poids de dizaines de chouettes tomates toutes vertes et immangeables (jusqu’ici), en … Lire la suite

Le mystère Kolinosté enfin élucidé

doudous Kolinosté lapine et minilapin

Lecteurs, lectrices, amateurs de sensationnel et de faits divers croustillants, débusqueurs de vérités cachées jusque dans le générique de X-Files et théoriciens du complot en herbe, oyez ! Au mépris du danger, des crocs affûtés des uns et des griffes tranchantes des autres, notre reporter photographe est allé enquêter dans le fameux tiroir à Kolinosté. Ce … Lire la suite

Les fameuses 15 minutes

doudou panda et doudou super-chat Kolinosté, made in Paris, fait main

  « In the future, everyone will be world-famous for 15 minutes » : c’est Andy qui l’a dit, et ce n’est pas tombé dans l’oreille d’un Kolinosté sourd. Dès qu’ils peuvent faire parler d’eux, c’est parti. Ils se font beaux, ils se peignent (sans intérêt puisqu’ils n’ont pas de chevelure, mais ils ont vu que ça se faisait), … Lire la suite

Direction Capbreton, la barre à tribord moussaillon !

doudou chatte Kolinosté fait main à Paris

Ce n’est pas parce qu’on naît doudou qu’on est condamné à vivre une existence plan-plan. Les Kolinosté, par exemple, sont des voyageurs intrépides. Savez-vous où a été adopté le tout premier de la tribu qui a été acheté ? Je vous le donne en mille, il s’est envolé pour l’île de la Réunion ! Oui, celle-là, … Lire la suite

Quand juin rime avec pingouin

doudou pingouin Kolinosté fait main à Paris

  Il fait beau. Il fait chaud. Les tilleuls embaument. Les cerises envahissent les étals de la rue piétonne. Les martinets virevoltent comme de gros frimeurs qui se respectent. Le dernier-né des Kolinosté est un pingouin. Cherchez l’erreur. Je sais… les pingouins c’est comme les rennes, ce sont des animaux d’hiver. Et si je mettais … Lire la suite

Appelez-moi Humphrey

super-chat Kolinosté fait main, made in Paris

Il y a des gens qui n’existent qu’en noir et blanc. Charlie Chaplin. Orson Welles. Greta Garbo. Et Humphrey Bogart, of course. A peine sorti de l’atelier, le super-chat black-and-white ci-dessus s’est jeté sur les DVD pour faire valoir ses droits cinéphiliques. Coupant l’herbe sous le pied de ses frères et sœurs colorés, prêts à dégainer … Lire la suite

Wiltshire dans la jungle urbaine

super-lapin Kolinosté made in Paris, fait main

Un super-lapin en Wiltshire, soit. Mais pourquoi une telle tenue pour aller crapahuter dans la jungle brésilienne ?* Zéro pointé sur le camouflage ! L’erreur de casting vestimentaire absolue ! Bah c’est qu’en fait, ce super-lapin est juste un peu en avance. La photo n’est pas prise dans la jungle, mais sur mon balcon. Qui est … Lire la suite